Author Archives: caravane

L’hiver andalou continue… et on pense au printemps

Salut amies de la caravane… !

Après plusieurs semaines d’absence de nouvelles, voilà un condensé :

Avant tout, si vous voulez fuir le froid de l’hiver du Nord, et vous partez sur la Péninsule Ibérique… Ne choisissez pas Grenade comme destination ! L’imposante Sierra Nevada et ses monts glacés et venteux ne laisse pas arriver jusqu’à nous la douce brise venant de la côte. Choisissez Malaga, Cadiz, l’Algarve ou le Maroc.

Et nous, bien sûr, voulions Grenade ! Nos amies dans les grottes, les petits plans « olive », la ville des artistes de rue, etc. Bref ! Le quotidien n’est pas des plus simples (bien qu’on se dise que ça serait pire en France dans ces conditions), ambiance vaisselle à l’eau glacée et quadruple couche de couvertures dans le lit. Que va, j’ai pu constater que personne ne tombe malade, on ne vit pas si mal… La grotte est bien chaude quand on a besoin de confort, l’accueil est au top. Même au terrain-base arrière, les gens sont si chaleureux qu’on oublie qu’au est dans un frigo toute la journée !

Bref ! A part ça les activités suivent leur cours, tant bien que mal, nous avons produit 250L d’huile d’olive de qualité plutôt pas mal, le four à pain tourne régulièrement, pain, galettes, pizzas, calzones, gratins nous font bien plaisir, on se finance le quotidien et régalons les gens en vendant à la sauvette dans Grenade. La vie se ponctue de petits chantiers, fêtes, faire du bois, répartir d’huile d’olive et de friture, passer à la grotte, au terrain ou aller en ville pour telle ou telle raison…

Ces derniers temps ont été une sorte de changement de phase: la dispersion organisée ! Quelques personnes sont déjà parties, vers le Portugal ou la France, d’autres bougent dans le coin, d’autres restent sur place, d’autres prévoient de revenir, comme toujours, ça bouge.

Mais déjà le printemps pointe son nez… On réfléchit, on rêve, on s’organise, on prévoit de se revoir ailleurs, on parle déjà de la nouvelle saison qui arrive : Attention ! Ce qui suit sera bien plus clair et annoncé comme il se doit, quand le moment sera venu :

  • Les agité.e.s du canal ! Itinérance collective le long du canal du midi. Mai-Juin 2017
  • Le four à pain ira sur divers événements tout au long de la saison
  • Les paysans nomades ont envie de retourner dans les fermes de la saison dernière, consolider les liens et le réseau
  • L’intergalactik orchestra fera-t-elle sa petite caravane musicale à sa façon comme on l’imagine dans nos discussions autour du feu ?
  • La fête des sorcières aura-t-elle lieu ?
  • Bien d’autres surprises, propositions, actions vous seront transmises entre février et mars, voire avril, mai, juin, juillet, et encore plus tard…

Bien sûr, vous êtes les bienvenues à nous contacter pour des questions, invitations où que ce soit, savoir comment s’intégrer à telle ou telle dynamique…

Gros bisous, connues ou inconnues !

Antirep: Deux jours de formation et d’information

 

document au format PDF:

Cela fait presque un an qu’on est sous état d’urgence. Un état d’exception qui se normalise peu à peu, dans les consciences, dans les pratiques, dans la loi.
Manifs interdites, perquisitions arbitraires, assignations à résidence, que ce soit à la COP21, à Bure, contre la THT ou la loi Travail, le mouvement social goûte de l’état d’urgence. Un goût auquel il va falloir qu’on s’habitue, car les lois liberticides s’enchaînent.

Un bête exemple ? Depuis la dernière loi antiterroriste de juin 2016, consulter régulièrement certains sites internet est une pratique condamnable. C’est passible de 2 ans de prison. C’est d’ailleurs ce qu’a pris un jeune de Chartres alors que le procureur n’avait requis qu’1 an. Des juges plus sévères que l’État, ce n’est pourtant pas si courant. Mais il semble que chacun veuille participer à sa manière à la lutte contre la radicalisation…

Et bien nous aussi, nous devons nous y mettre ! Il nous faut contrer la radicalisation de cet État, et la banalisation des relents fascistes qui va de pair. Il est urgent de s’y attaquer, de démonter ses sales agissements, dans toute la diversité de nos pratiques, en conscience des risques encourus, avec précaution et vigilance.

Des copain-e-s sont en procès pour avoir voulu rendre visible ces politiques liberticides et islamophobes, qui profitent de la peur engendrée par les attaques de novembre 2015 et leur traitement médiatico-politique. C’est avec et pour elleux que nous proposons plusieurs moments sur ces questions les 19 et 20 octobre prochains, au Cinéma Royale occupé à Montpellier. Quelques temps à passer ensemble pour échanger, réfléchir, prévoir, se défendre, s’outiller, rigoler, passer un bon moment.

 

Au programme :

mercredi 19: Répression internationale. Actualités des lois antiterroristes et des incarcérations politiques
17h : Présentation de la brochure « des nouvelles de Pologne »
18h30 : Présentation de la revue « Hola dictadura »
apéro/repas à prix libre
21h : projection + débat

Jeudi 20: auto-formation à l’anti-répression
10h : Outillage juridique avec la présence des avocates de la légal team de Montpellier.
12h30: repas à prix libre
14h30: jeux de rôles. Simulation collective d’action directe
19h: chorale le cri du cœur
Apéro/repas à prix libre
21h : Concert de Rap Tchico e Mosca

infokiosque anti-rep, infos du moment et caisse de soutien pour les camarades

Pour infos: caravane@riseup.net

En paroles et en actes

Bonjour les amiEs.

Suivant la formule traditionnelle des messages intergalactiques, voici un petit retour de nos dernières péripéties – outre le jardinage de fond à Suc les bains – , et des invitations à celles à venir. Bonne lecture, on se retrouve en bas à gauche, ou tout simplement entre le 5 et le 11 pour le rassemblement de la Caravane à Suc les Bains.

CE QU’ON A FAIT, OU QU’ON AURAIT AIME FAIRE

– On a pas su choisir entre Mirepoix et Vaour, ni Aurillac d’ailleurs, c’est donc par petites équipes qu’on est parties ça et là diffuser des brochures, aRhumatiser l’ambiance pour l’antirep, revendiquer notre droit à la rue. Haut fait pas de notre fait, Carcenac, la bête noire des opposantEs au barrage de Sivens, a eu droit à un entartage en règle lors de l’inauguration de l’été de Vaour. Merci et bravo aux exécutantEs!

– une belle troupe d’herboristes en herbe – voire bien calées – s’est réunie chez les Moutmout. Rencontre inspirante,  qui cadre bien avec nos délires de paysannerie nomade, arrosée au Pif à Bulles, pour le bonheur de la caisse antirep!

– Les rencontres magiques de Suc les bains, précédées d’un WE sur le soin à Die, ont fait du bien à leurs participantEs, et ouvrent tout un tas de perspectives en matière d’entraide, de thématiques à creuser, de puissance collective. Ca annonce une fête des sorcières fantastique. Bon, j’y étais pas, je sais pas trop quoi dire de plus…

– et pendant ce temps l’intergalactik Orchestar se produisait à la Semaine du Vent, à la frontale devant le bar. On y a aussi tenu un infokiosque, fait des crèpes, et participé à la foultitude de chantiers, discutes et constructions qui ont ponctué cette rencontre. C’était magique là aussi. Pour plus d’infos: https://douze.noblogs.org/

– Ces jours-ci une délégation se prélasse (enfin, j’espère pour elleux) au bord du Salagou, et prépare avec les Nomadas del Mar et autres afficionadxs du monde aquatique le printemps 2017. Il y sera question de bateaux, de radeaux, de canal du midi, de fêtes et de trempette. Vivement l’an prochain!

– Deb, le camion Co, va bien… enfin, il nous offre des sessions de 300 bornes intergalactique merveilleuses, pleines de surprises, de filtres encrassés et de pointes de vitesse à 80 km/h. Grâce à lui la Neb a pu venir s’échouer « définitivement » à l’Amassada, qui nous offre un gardiennage de luxe, sur le plateau. « une merde de plus » à évacuer pour RTE et les flics!

– Le four à pain mobile l’est presque, mais il nous manque pas mal de matos (moules, plats, grilles, caisses et boites, draps, etc). Si vous avez des bons plans, ça serait chouette, on voudrait partir avec en Espagne en novembre.

– la gazette 3 de la Caravane parait enfin, avec 6 bons mois de retard! Tiens, quand on trouvera le temps d’en faire des copies, on en profitera pour éditer aussi le nouveau chansonnier intergalactique, qui est à ce jour en exemplaire unique… La communication n’a jamais été notre fort. Ah, et la traduction de Hola Dictatura, sur le contexte repressif en Espagne, est en cours de tirage!

NOUS RETROUVER LES PROCHAINS TEMPS

C’est où et quand vous voulez. Voici qques indications pour les addicts à la planification
– du 5 au 11 septembre c’est la rassemblement intergalactique, à Suc les bains. Prévenez si vous venez.
– tout septembre au même endroit on jardine, on récolte, on conserve… et on passe du temps avec les potes du coin. Petit campement dans la zone inondable,on a peur de rien! On fera probablement un saut dans la plaine de Crau pour une grosse session jus de pommes, un autre dans le Royans pour les noix, et plus si affinités et temps disponible.
– tout octobre sera dédié aux châtaignes pour certaine. Au début on installe le campement, ensuite on ramasse et on seche, enfin on transforme et on déguste. Ca se passera en Vallée Française, les gros bras et petites mains sont bienvenues. Pour le reste de l’équipe, pas de prévisions à ce jour.
– du 6 au 10 octobre une bonne troupe se rendra dans le Minervois pour la fête paysanne d’Automne, avec les paysannes du coin et les potes de la Caravan’Olla. Montage de chap, soirée sur l’éolien industriel, foire paysanne, concerts, bouffe à prix libre, journée de jeux le dimanche, rien que ça! Programme à venir tout prochainement.
– le dernier WE d’octobre, vous êtes formellement attendues pour notre deuxième édition de la Fête des Sorcière, pdt 4 jours au temple de St Martin de Lansuscle (48). Ateliers, débats, balades, concerts, bonne bouffe, Pif à Bulles, amiEs de tous horizons… Va falloir nous aider à organiser ça!

LES IMPORTANTES NOUVELLES D’AILLEURS

– A Bure le mur de la forêt de Mandres est tombé, mais le projet d’enfouissement de déchets nucléaires existe toujours! Voici un communique sur plein d’actions passées
Et puis le programme pour septembre
– En haute Durance ça fritte contre une grosse ligne THT. Grande mobilisation le WE du 10 septembre
– En Pologne les anarchistes incarcérés pour suspicion de tentative d’attentat contre une voiture de la police (??!!??).. sont toujours incarcérés, en isolement, et ça nous froisse pas mal. Le tout sur fond de loi antiterroriste et de fascisme bienveillant. Un infotour francophone se profile pour l’automne, si vous voulez accueillir par chez vous manifestez-vous.
– A notre Dame des Landes la Grande Manif du 8 octobre pour un monde sans aéroport (entre autres) se prépare (ac des bâtons, jéjéjé). Et tout ce mois-ci, des ateliers et formation à l’autodéfense en contexte de manif ou de répression sont proposés, un peu partout en France. Et une biblio vient d’ouvrir sur place, ça s’appelle le Taslu…ah, y s’y passe tant de choses.
Formations: http://zad.nadir.org/spip.php?article3956
Manif: http://zad.nadir.org/spip.php?article3991
– Partout en france la rentrée des classes annonce aussi la rentrée des manifs contre la loi travail. Un prétexte de plus pour s’approprier les rues, sortir de la routine et rencontrer du monde.

Record du mail fleuve battu! Si vous avez des suggestions pour que toutes ces infos soient plus digestes, on vous invite à nous en faire part, et à les mettre en oeuvre aussi!

A très bientôt,

ps: parce qu’en vrai, sur les routes et ailleurs, les copines se font toujours plus emmerder et agresser que les copains, et que parfois leur intégrité ne tient qu’à un fil, aussi solide soit-il. Pétons-leur la gueule

C’est l’été, c’est l’été, c’est l’étééééé ! Merde, ça brûle

Bonjour bonjour !

C’est d’une commune ayant subi un incendie que je vous écris… Nous
aidons un ami à sauver ses arbres après le passage des flammes, snif. Il
fait chaud et ça flambe vite, dans le Minervois.

A part ça, que vous raconter ? Parait qu’il y a eu une tentative de coup
d’état en Turquie, un attentat sanglant à Nice, les expulsions un peu
partout, des assassinats au Mexique, la canicule en Inde, le Portugal a
gagné la coupe d’europe, et François Hollande, le pauvre, est toujours
aussi pathétique. Mais je me suis dit que je pourrais vous donner quelques
nouvelles simples, puis quelques lignes sur les mois qui suivent.

D’abord, les vacances intergalactiques sont assez peu collectives, disons
que la session campements et actions d’agitation populaires ont été plutôt
statiques et faits de petits bricolages chez l’ami R. vers Gaillac. On a
quand même fait quelques petites discussions fort intéressantes en petit
groupe, sur la recherche de base arrière, le prochain rassemeblement
assembléaire, la migration de cet hiver, entre autres.

Mais c’est déjà la fin de cette période, les peu que nous étions se
dispersent aussi, la prochaine période collective sera la dernière semaine
de juillet et devrait tourner autour de chez l’amie Pahan, en Ariège, avec
chorale (????) et festivités.

Pour enchainer sur le mois d’aout, une équipe se motive pour rentrer
quelques ronds par diverses petites activités, sur un festival,
possiblement vers Vaour (81). Viendra rapidement la période des récoltes
et transfos avec les paysans nomades… Légumes, fruits, vin , jus,
confitures, … y’a de quoi faire !

Du sud-ouest, la troupe devrait se (re)décaler vers le sud-est… Vers
l’ardèche pour la mi-aout. Plusieurs trucs autres que de l’agriculture
vont se passer par là bas, on vous tiendra au courant !

Pour tous les événements reliés à nous, ou que les potes organisent,
n’hésitez pas à les faire tourner avec les détails sur la liste infos…

N’oubliez pas que ces messages sont parfois de simples nouvelles qui
cachent ce qui se passe réellement. Les personnes qui vous écrivent par
cette liste changent régulièrement, et racontent parfois des choses fort
loin de la réalité des autres !

Je vous laisse face à cette complexité, que je ne saisis pas encore
entièrement. Peut-être on aura quelques pistes bientôt, après avoir
reclarifié le fond de notre pensée collective.

Bon je commence à divaguer, bonne route, profitez de la chaleur estivale
et des fruits des fruits des fruits des frites!!!!

bisous

Estive Intergalactique

Il parait que les grandes vacances commencent. Pour nous aussi alors!
On a choisi de ne pas s’organiser, et de laisser les vents du hasard nous porter au gré des rencontres et des opportunités.

Ce sera aussi l’occasion:
– de nous retrouver, d’avancer sur de menus chantiers et discutes qu’on remet tjrs aux calendes parce que notre vie et bien trop trépidante
– de jouer de la musique, récolter des fruits, se baigner au bord des rivières
– d’accueillir parmi nous celles et ceux qui rêvent de combiner fare niente et immersion intergalactique.

Pour celles et ceux qui ont besoin de repères spatiotemporels, en voici quelques uns:
– on part d’Aveyron, en ce moment on se la coule douce à la Moutmout après une merveilleuse Fête du Jeu.
– on passera par le Tarn, ses bords de l’eau, ses marchés, ses potes
– la dernière semaine de juillet on pendra la crémaillère du Peyrou dans le Seronnais (09), et on fêtera l’anniv de Pao
– début aout on se tâte entre récoltes et transfos à Mailhac (11) d’un côté, et l’Eté de Vaours, à Vaours (81).
– à partir de mi-aout, on reprendra du service paysan en Ardèche

Bien évidemment, ce programme peut être sujet à de multiples perturbations, parce que:
à Bure ça occupe la forêt de Mandres contre l’ANDRA et son centre d’enfouissement de déchets nucléaires. Et demain, ça pourrait bien barder.
– la consultation publique dit OUI à l’Aéroport de NddL. Mais les chantiers continuent sur zone, entre autre la construction d’un nouveau dôme de réunions à l’emplacement de feu Gourbi.
– Cravirola, ferme collective dans le Minervois, perd un peu son souffle et appelle du soutien, ponctuel mais surtout sur le long terme. Si ce sujet vous intéresse, répondez-nous et on vous en dit plus.

Voilà tout, n’hésitez pas à prévenir (ou pas) puis venir nous rejoindre, pour un jour ou pour toujours!

En mai,… toi meme tu sais

Salut,

Le mois d’avril fut chargé d’activités, et de cette énergie printannière qui réchauffe la terre et les coeurs. Une belle alternance d’ambiances, entre vadrouille en stop ou en camion d’est en ouest, autodéfense populaire à Toulouse, incursion ariégeoise au Bal de Mireille, au Peyrou, au relais montagnard, lancement de cultures caracolesques, récoltes (et transfos en huiles essentielles?) de plantes sauvages, mécanique et filtration comme toujours, ateliers sur le genre, etc.
Bref, on détaillera probablement un peu plus dans une énième gazette, si on prend un jour le tps de l’écrire ^^

En mai on sera – voire on est déjà – plutot dans le sud-ouest, pour cultiver des plantes, des idées, des rencontres, des amitiés. Ces catégories mal choisies s’entremèlent dans notre quotidien au point qu’il nous est impossible de les détailler par le menu. Alors ce sera tout en vrac, sans meme la chronologie.

Biocybèle, la foire annuelle de Nature et Progrès dans le Tarn, nous réserve une place au chaud le WE du 15, pour tenir notre infokiosque-bibliothèque, animer un espac de discussions libres, une bourse de semences, et puis apporter une touche bariolée. Ca a l’air un peu trop bien ficelé pour nous, on verra bien comment on s’y sent.

On est tjours en quête de bases arrières, et tandis que certaines d’entre nous posent d’ores et déjà tout ou partie de leurs affaires ca et là non loin de la D999, d’autres prévoient une visite printannière sur un lieu déjà habité, peut etre ouvert à voir coexister nos rêves et réalités respectifs. Ca se passe tout début mai, vers Moissac pour les curieuses.

Les plantations de tomates et d’oignons nous attendent dans le Minervois, entre le 9 et le 21 mai. Johann nous guidera pour préparer le sol, cloturer les parcelles contre les sangliers, repiquer les plantations, et autres taches improvisées au gré des besoins. On aura besoin de monde.

Vers Cordes sur Ciel, dans le havre de paix de R. Michel, se fomenteront tout au long de mai les surprises de la tournée intergalactique à venir. Ressortir les flex yourtes de leur guangue de poussière, décorer notre Néb de fortune, faire quelques incursions sur les places publiques. Mais aussi des coups de main sur place, pour embellir encore les lieux.

Et puis fin mai on ne sait pas encore exactement comment ca va se profiler, mais les Cévennes nous tendent les bras. A partir du 10 juin, un gros chantier de coupe et de débroussaillage aux Passadoires fera résonner les chants révolutionnaires et tronçonneuses au fond de la chataigneraie.

C’étaient quelques nouvelles depuis les 4 coins de la Caravane, et évidemment une invitation à nous rejoindre, quand vous voulez.
Latcho Drom

On est sorties de l’hibernation

Bonjour !

C’est entre le bruit d’une machine à laver et des caisses de légumes que nous vous écrivons cette missive. On a atterri hier soir aux Plantas, après un long périple depuis Chambéry, ponctué d’une escale en Chambarran…d,s,t ? pfff…). D’autres caravanières sont en résidence musicale en Cévennes, en recherche d’une base arrière, d’autres appliquent à la lettre le concept de Caravanes Partout !
Les dernières semaines ont été intenses, en discussions, questionnements, mais aussi chantiers,, actions, ateliers, teufs. En voici en exclusivité pour vous un résumé loin d’être exhaustif.

Teuf de soutien aux MigrantEs : Ca a bien marché, on a pu donner plein d’argent au collectif de soutien, mais surtout, surtout, on s’est régaléEs !! Une synergie incroyable entre trappheureuses et caravanières, une tombola déjantée, des crèpes à l’ail des ours récolté par nos soins, jusqu’au bout de la nuit voire du lendemain pour certaines. DéçuEs ? Fallait venir !!

Chantiers à la Trappe : On a la fibre pour la carrosserie expérimentale, et ça tient ! On a débusqué et gratté jusqu’à la couenne les points de rouille qui grignotaient notre cher DEB, le camion collectif. Il est maintenant moucheté de blanc propre sur un fond douteux, et ça lui donne une touche manouche de meilleur goût. Allégé aussi de sa galerie… ah, non, elle est dans le camion et plus dessus, c’est tout.

Chambery : Le Grand Festilavage de Printemps. C’était vraiment vraiment génial. Indescriptible, libérateur, spontané, expositif,  révolutionnaire, gras, intense, remuant, féministement riche, gastronomique, musical, éreintant, etfoietant, pasdebeautemps, dansant.

La Neb est morte, vive la Neb : On a abandonné notre chère caravane bibliothèque dans le petit havre de paix qu’est la Trappe, sous un hangar. Son baroud d’honneur éclatant à Chambéry nous met la larme à l’oeil. C’est une partie de l’âme de la caravane intergalactique qu’on laisse dernière nous… jusqu’à septembre, où il faudra venir la chercher pour son dernier trajet vers une résidence définitive qu’on ne lui a pas encore trouvé. Peut-être vers notre base arrière ??
Comme il se doit on cherche sa succession : la NEBis. Elle sera petite, elle sera belle, elle sera en rêgles même… elle aura des papiers mon ami, et on y fera des origamis.

Pour la suite : Après l’escale caracolesque des paysanNEs nomades et  la résidence musicale en cours, on va bouger vers le Far-Ouest. On vous envoie bientôt une esquisse pas/plus claire de notre mouvement collectif, mais sachez qu’en avril et mai, quand on ne sera pas tout simplement ensemble à profiter du printemps, des caravanières seront en plus ou moins grand nombre à Toulouse pour les 10 jours d’autodéfense populaire, à Graulhet pour la foire annuelle de Nature et Progrès, à Mailhac pour repiquer des tomates, et où d’autre ? Vas-savoir…

Tu peux nous rejoindre pour passer du temps avec nous, pas nécessairement sur un événement, ou un chantier, le programme reste ouvert. Ou nous inviter !

Bien à toi, chère lecteurice qui est parvenue jusqu’ici
Un tryptique Intergalactique

ps : désolé pour toutes les notes d’humour incompréhensibles de ce message, il faut passer plus de temps avec nous pour comprendre. Alors, venez nous rejoindre !

25 mars La Trappe : Fête de soutien au collectif MigrantEs 13

Salut chèrEs amiEs,

On profite de notre  chantier printanier à la Trappe pour organiser avec elleux une soirée de soutien au collectif MigrantEs 13 (Marseille).

Le vendredi 25 mars à partir de 19h
à La Trappe, Roybon(38)
SoutienMigrantEs25mars2016

En concert :
– Lovataraxx (Pop Lo-FI from Grenoble)
– DJ Riatri (soul/funk from La Trappe)
– Petit bonhomme (Transe folk noise boom boom baoum ! BrasBanjo et PiedsTambours from la Drôme)
– Zok (Zik Zak sonore, from la Caravane)

Soirée accompagnée d’une tombola surprise !

Bouffe  : galettes et crêpes prix libre
Bar bien sûr
Infokiosque, projection, infos et discutes sur place

On vous y attend! Venez et faîtes tourner
No borders, no papers

Printemps Intergalactique

Bonjour, amiEs proches ou lointainEs

Le printemps précoce préfigure un resserrement des distances entre caravanièrEs, et une reprise imminente de nos activités collectives en plus grand groupe. Ces retrouvailles seront ponctuées de chantiers, rencontres, et même réunions.

– début mars un peu de taille de vignes collectives dans le Tarn
– du 10 au 14 mars: prépa des cultures et prévisions des chantiers suivants à Caracoles de Suc (07)
– 15 au 20 mars: retrouvailles intergalactiques et prépa du chantier métal à La Cabane, La Trappe, par là (38). L’occasion de voir qui sera où, de parler musique, spectacles, itinéraire printanier, base arrière, paysannerie nomade, entre autres.
– 20 au 30 mars: Chantier métal et rouille sur le camion Co DEB, la NEB, Tito, Youssef, à la Trappe.
– 25 ou 26 mars: Soirée de soutien aux migrantEs, à la Trappe. Plus d’infos à venir
– 30 mars au 3 avril: ateliers d’autodéfense féministe et autres crêpes et infoKiosk au Grand Festi’lavage de Printemps à Chamberry (73): https://lalessiveuse.noblogs.org/grand-festilavage-de-printemps-2016/
– première 15aine d’avril: plantations à Caracoles de Suc (07)
– ensuite Cévennes et routes du Sud-Ouest… peut être?

Cette liste n’est pas définitive, bien sûr. Si ça vous donne envie de nous rejoindre à un moment ou un autre, contactez-nous (caravane[at]riseup.net), et on vous en dira plus sur l’accueil etc! Vous êtes les bienvenuEs. Idem, si les plans paysans, ou la musique, ou autre sujet vous intéressent spécifiquement, faîtes le savoir et on vous informera plus précisément.

A très bientôt!

La Caravane

 

La gazette #2

Voici ennnnfin une version numerique de la gazette numero 2.

gazette

Elle raconte les peripeties de la troupe au long de la premiere moitie de l’annee 2015…

Gazette#2

Bientot, les autres seront aussi telechargeables ?

A l’Arrêt ? Jamais !

Salut à vous amiEs de la Caravane

En ce moment même notre équipe est entrain de se répandre par petits essaims sur tout le territoire, en vue d’une invasion de vos territoires respectifs. Non, plus pragmatiquement, nous nous préparons par petits (tout petits) groupes à passer l’hiver en s’appropriant diverses formes d’hibernations: polluante à Paris, arboricole dans le Tarn, fromagère chez les Mout Mout, cidrée en Bretagne, subversive à Grenoble, reposantes (j’espère) en Aragon et en Andalousie… S’il nous cherche, big brother peut s’accrocher…

La fête des sorcières fut un franc succès, la Vallée française a connu un sursaut démographique et musical inattendu pour quelques jours, et on en repart confortées dans l’idée de continuer à faire ensemble, entre nous et avec vous.

Les dernières semaines ont été ponctuées de coups de mains aux lieux amis, de résidences musicales, d’ateliers d’auto-défense féministes, de mécanique et contrôles -policiers et techniques-, de discussions en vue d’une base arrière pérenne, ici ou là dans le vaste sud de la fRance. Si des idées vous viennent, prévenez!! On prévoit aussi de se réunir quelques fois pendant l’hiver, pour anticiper le printemps, remettre en état quelques broutilles roulantes ou habitables, intégrer de nouvelles personnes à notre équipe. Car oui, la vague d’agitation populaire sur laquelle nous surfons a besoin de soutien, pour un jour ou pour toujours.

N’hésitez donc pas à nous proposer des lieux et thèmes de rassemblement, à vous joindre à ceux que l’on proposera, à organiser les vôtres sans nous!
On vous souhaite bonne route, gare au verglas et au brouillard!

Fete des sorcières – 31 octobre

La fête des sorcières… ?

L’idée sort d’un petit rassemblement où on a parlé de trucs et d’autres,
d’organisation, d’avenir de la Caravane… et on est sorti.e.s de là avec
plein d’idées folles mais réalisables, comme…

Réparer le camion co, réparer et/ou changer de caravane(s), trouver des
trucs pour l’autonomie en énergie (solaire, éolienne, batteries), faire
une caravane transfo plantes-légumes-fruits, trouver un mini ampli et un
micro pour se la péter sur les marchés, etc etc…..

Mais comment faire sans argent ? Il y a plein de moyens pour se financer,
qu’on met en pratique au quotidien, musique sur les marchés, crêpes
intergalactiques, vente de pain-conserves, … Mais on a jamais tenté le
coup de la soirée de soutien !

La date a été fixée pour le 31 octobre, ça arrangeait tout le monde, mais
on s’est vite rendu compte que c’est halloween. Ne voulant pas tomber dans
le jeu de parce que c’est le 31 octobre, on fait une soirée halloween, on
a un peu changé le principe, pour revenir à cette bonne fête païenne du
vieux temps.

Créer l’ambiance. des habits de sorcières et de sorciers, des potions
magiques, un repas sorcier, des histoires de sorcières, connues ou
inconnues, des documents sorcières et féminisme, un atelier de fabrication
de baume, des plantes médicinales, le samaïn et les autres fêtes
traditionnelles d’entrée dans l’hiver,… voilà.. en gros recréer un
univers pillé et détruit par la religion, le patriarcat et le capitalisme.

Et puis inviter les potes à faire leurs petits spectacles, venus du coin
ou d’un peu plus loin… Schizophrénie clownesque, punk-rock rural, swing
des voyageurs, tombola freestyle, …

La fête des sorcières, c’est donc une sorte une soirée de soutien pour la
caravane intergalactique, où l’on vous parlera de nos projets futurs, de
pourquoi l’argent et comment l’argent ?

Mais aussi des activités sur la sorcellerie vous permettront de découvrir
ou approfondir un tas de sujets passionnants !

Et puis l’occasion de se voir, de faire la teuf ensemble !!

Comment ne pas venir au Temple de Saint-Martin-de-Lansuscle (Lozère) le 31
octobre, alors ?

On vous y attend !

L’équipe intergalactique

Quelques détails:

Le vendredì 30 a 20.30 il y aura une soirèe concert organizèe par le
collective de Malhaussette (je vous ai copiè la mail plus dettaillèe au
fond), en suite, a partir du samedì 31 la sorcellerie prendra doulcement sa
place.

Le samedì matain on va preparer la sale et on invite tout le monde pour se
retrouver et faire un pick- nique auberge espaniol, commencer a se mettre
dans l’ambiance.

L’aprèmidi serà le moment d’echange de partage sur temathiques des plantes,
des rituells, sur l’histoire des sorcieres, des petites atelieres
pratiques, le moment de se mettre bien, decouvrir, atterrir dans la foret…
Il n’y a pas un programe figè des activitèes, on immagine une decouverte
menèe par les rencontres et les envies de tout le monde, on verà si la
magie ca se crèè!

Le soire repas d’automne, spectacle, musique, chant, swing, punk, beuf (les
musico.as amenes votres instruments!), dj horrorific et tisane autour du
feux…

Oubliez pas d’ammener un deguisement, si sa vous plait, des remedes
insolites, de la curiositè, un pique-nique, des savoir faire à partager,
des bugies l’allegrie et tout ce que vous dis bien.

Pour la partie logistique: on peut pas dormire dans le temple, mais il y a
un parking puor les camions pas loin et un terrain ou posèe les tentes, il
y aura aussi la possibilitè de dormir dans des flex-yourtes.
On espere dans le beau temps, mais c’est bien de amener des vetements
chauds et pas mal des cuettes!!
Pour les chiens c’est problematique, suite à des accidents avec les brebis
du village, il nous ont domande de pas laisser es chens libres autour du
temple.

Dernière chose: desolè pour la grammaire, depuis deux annes j’ai pas encore
appris à ecrire en frances.

Bom c’est tout, esitez pas à poser des questions, on esperre de vous voir
bientot!!
à la semaine prochaine!

intergalactik’crew.

Dispersion Post Barcelona

Salut / Hola

Tandis qu’une bonne partie de l’équipe propose encore des animations à Barcelone  pour les jours qui viennent (Cabaret à la Conejera, Capture the Flag à nouveau, etc), le reste du groupe reprend progressivement son envol pour deux destinations principales : l’Andalousie, et le Portugal.
– Déjà 3 copinEs sont partiEs vers Malaga et autres lieux bien au sud, tandis que d’autres les rejoindront dans les prochains jours, une fois que les sessions de jongle et de crêpes auront remplies les caisses et par conséquent le réservoir de DEB, le camion Co’.
– Pour la route de l’ouest, les départs s’échelonnent. Coco et le four sont partis ce matin vers le centre de l’Espagne, certainEs font une escale… en France, et les derniers suivront quand on aura refait le pein d’huile.

On se souviendra (enfin moi, qui écrit) de BCN comme d’une fourmillère, au service du capitalisme  mais pas que. En 15 jours on a pas pris beaucoup de repos, mais vécu et proposé des activités de toutes parts. Au delà des habituelLEs infokiosques et petites discussion, on a pu expèrimenter notre potentiel
– artistique avec des concerts, chants révolutionnaires, spectacles,
– culinaire avec des sessions pain, pizzas, tartes, grattins,
– mécanique, puisque un deuxième véhicule biicabure dorénavant, et que grâce a un ami de Squatters Supporters la galerie du 417est retapée, prête à charger l’huile.

Et puis on a pu proposer des ateliers d’autodéfense féministes, des bourses de semence, des Capture the Flag, et filer la patte à de chouettes lieux. Dorénavant on en aura, des points de chûte à BCN! On a aussi bien profité des activités que tous ces lieux proposent. Un coup d’oeil à l’info Usurpa, sorte d’agenda hebdomadaire des ateliers et actions subversives du monde des Okupas, permet de se rendre compte de l’activisme intense qui règne ici.
Spéciale dédi à Can Tonal qui nous ont hébergées loin de la ville (YES) et sans toilettes (bof) à chaque fois qu’on a voulu s’extraire du tumulte urbain.

Voilà pour les nouvelles de la virée transhibernale. On espère que par chez vous ca se passe bien et que vous vous laissez par marcher sur les pieds par les flics et chefFEs de tous poils ! A Sivens y a toujours besoin d’aide, comme ailleurs évidemment.

Hasta la proxima
Des CaravanieREs en vadrouille.

activitades de la Caravana en Barcelona

[CAS]

Hola

Podeis encuentrar en el documento debajo el programa de nuestras activitades en Barcelona esta semana.
Se pueden juntar con nosotros cuando quereis!
Hasta la victoria!!

[FR]

Salut,

En bas de page vous trouverez le programme de nos activités à Barcelone cette semaine.
Rejoignez-nous quand vous voulez!
Hasta la victoria !!

FLY BCN20fev2014

 

 

 

Dur départ pour la transhibernale

AmiEs Intergalactiques, bien le bonsoir!!

Le contexte de ce mail rappelle le naufrage de la Caravane Intergalactique à Caracol durant l’automne… Mais c’est une toute autre histoire que je vais vous raconter ici: le départ (et les tentatives de départs) à Barcelone!! Tout avait pourtant si bien commencé… après les Etats généreux, une bonne session mécanique et rafistolage, 3 équipes rêvant de prendre la route :

  • Une avec Deb (le camion co), entièrement ré-aménagé, bichonné, rempli de matos de spectacle, prêt à accueillir ses habitantEs pour les nuits d’hiver. Direction Montpellier, pour arpenter les rues et mettre quelques sous dans leur poche… puis arrivéEs sans encombre à Barcelone. Ils-elles sont actuellement avec nos hôtes et éclaireurs,
  • La deuxième équipe comptant est un binôme de stoppeuses. Elles qui ont prévu de se rendre aux sources d’eau chaudes près de Perpignan, avant de rejoindre, elles aussi Barcelone. Plus téméraires, elles sont parties sans point de chute, sans tentes ni plan particulier pour dormir. Elles font confiance à leurs étoiles qui nous ont pas mal illuminé les dernières nuits à la Remoutarié.
  • Et la troisième, composée d’un trinôme de galérienEs, et encore le mot est faible!!

A la base, il était prévu que nous partions avec Tito le 417, tractant fièrement la Neb (notre caravane bilbiothèque) ainsi que Coco pour charrier le four mobile de Sascha. Mais quelques jours, une avalanche de soucis matériels se déverse sur nous, usant notre patience jusqu’à la moelle. La bi-carburation de Coco n’est pas opérationnelle… mais tout le reste fonctionne à merveille et elle est prête à partir.

Il n’en n’est pas de même pour Tito. L’aménagement n’est pas terminé mais bien bien avancé, le système de bi-carburation est certes fonctionnel, MAIS, suite à un premier test raté (le camion ne re-démarre pas), nous avons dû demander pour la énième fois l’aide de Neurones et son tracteur pour nous lâcher en haut de la pente de Plaisancea ….et ça a fonctionné!!! Nous passons donc l’après midi à charger la galerie. Le soir venu, prêts à partir, nous allons à Martrin (2 km) récupérer la Neb. Et là, quelle ne fut pas notre surprise: le système électrique ne fonctionne absolument pas (pas de cligno, de freins…) ET SURTOUT le bout de la flèche commence tout simplement à s’arracher et risque de péter à tout moment. Pas d’hivernage ibérique pour la NEB donc. Là, nous constatons également que la galerie penche dangereusement … pas assez solides ces petites pattes que l’on asoudé consciencieusement. Pas de galerie donc.. ET PAS DE DÉPART. Retour au bercail à 21h, dépitéEs, et sous le rire toutefois compatissant des Mout Mout’.

Après une nuit réparatrice, changement d’option: nous emprunterons finalement la remorque de Neurone (encore lui, merci!!!) afin d’y mettre le matériel arnaché sur la galerie. Nous re-descendons le tout, réparons la remorque (refaire une partie du plancher et recoudre la bâche) en quelques heures, chargeons le matos, et l’attelonsà Tito, prêtEs à partir de nouveau. Notre moral reprend du poil de la bêteet nous nous imaginons de nouveau sillonnant fièrement les routes… Quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous découvrons que le système électrique ne fonctionne toujours pas!!! Il s’agit aussi d’une défaillance de Tito… nous re-voilà donc, à la frontale à tenter de démonter/réparer ce nouveau problème.

Nous en sommes là ce soir. Une nuit de plus à la Remout’, et plus d’un mois de retard sur le départ initialement prévu. Heureusement nos hôtes sont qu’ils sont bienveillantE : ) Ils nous accueillent avec plaisir, repas chaud et quelques bières pour nous remonter le moral. Nous prendrons la route demain matin quoi qu’il arrive (les feux stop et les phares fonctionnent tout de même)

Pétages de câbles fréquents, impatience, désarroi, déception, ascenseurs émotionnels nous suivent de près ces jours ci… mais aussi entraide, réconfort mutuel, soutien. On est ensemble et on le reste, et c’est déjà pas mal!!!

On sait se faire attendre… tiens toi bien Barcelone, on n’a pas dit notre dernier mot!!! Le voyage promet d’être intense ^^ Départ prévu demain matin, arrivée prévue à Barcelone vendredi… on va y arriver! On a hâte!!! Et on a hâte de retrouver la famille!!!

« Le bonheur n’est pas au bout du chemin, le bonheur EST le chemin »

Même si cette citation me fait un peu peur, on pourrait s’en inspirer : )

 

Douces bises intergalactiques et remoutariennes

Les Caravanes sont partout!!!!

FaTiTo

Caravana TransIberika ! ou TransHivernal

amig@s !

Aqui esta el equipo de la Caravana Transiberika desde la Remout’!

Bon voilà on avance bien sur les préparatifs, les camions s’amménagent, les traductions se font, et les supports de communication pointent le bout de leur nez!
Alors rapidement, pour vous annoncer le départ prochainement d’un groupe d’une douzaine de caravanheureux.se.s pour Barcelona d’ici une petite semaine et ce pour le moi de février si tout se passe bien. Nous sommes d’ailleurs toujours à la recherche d’un spot pour y poser notre campement, on avance sur le sujet, mais toutes les bonnes idées sont à prendre!

La suite de l’aventure se dessinera entre Andalousie et Portugal entre mars, avril… et plus si aventure(s) !

On espère vous croiser sur la route, n’hésitez pas à nous contacter sur caravane@riseup.net pour voir si on peut se capter à un moment ou l’autre!

Four à pain, théâtre, action, bouff’ pop’, infokiosk, atelier auto défense, sérigraphie, spéctacle, musique, et vie sur les lieux collectifs ibérique sont au programme!

La CARAVANA TRANSIVERNAL YA ESTA LISTA!

Amor, paz, libertad, y caravanaaaaaaa amig@s !

Une Base Arrière en Aveyron

L’automne est bien avancé, et nous sommes encore loin de l’autonomie, ne serait-ce que matérielle ! Comment faire face aux conditions climatiques, aux soucis de confort, entre autres ?… Après ce premier été fulgurant sur les routes, les inondations et le gel nous ont poussé à nous poser pour l’hiver et ainsi créer notre première base arrière !

Voici la combine que nous avons goupillé, avec de fort aimables complices:

La Remoutarié, ferme collective de 11 personnes (3 enfants et 8 adultes), sera notre repère. Une maison principale avec cuisine, salon, bureau, salle de bain, salles de répet’, de transfo… La majorité des  habitantEs dorment en dehors (dans des yourtes, dôme, et compagnie). De plus, une deuxième maison sert de brasserie, stockage et sleeping. Autour, il y a de l’espace vallonné et plus ou moins utilisé (c’est joli). C’est des prés, jardins, ateliers, etc.

Bientôt, la yourte intergalactique sera en place, sur son plancher dernier cri, poêle, la totale quoi… Les copains copines trimballant le camion et les caravanes sont arrivées, avec tout le matos, bien sûr; et tout bientôt de nouveaux chantiers devraient se mettre en place. On vous tiendra au courant, c’est ouvert à toutes et tous!
Au programme, en vrac: réparations diverses sur le camion collectif, remise en état des caravanes, rendez-vous ponctuels sur la préparation d’un printemps intergalactique, chantiers collectifs avec les amies de la
Remoutarié, …

Pour le moment, le printemps intergalactique est assez flou, mais plein de potentiel. Divers petits groupes se voient déjà ci et là, préparant tranquillement mais sûrement des surprises… Pareil, vous aurez des nouvelles tantôt de leur part.

Donc ! Vous l’avez compris, le printemps intergalactique vous appartient ! La fonction de la base arrière étant bien d’avoir un lieu de rassemblement, c’est donc là que vous serez les bienvenues pour:
– voir les copaings, la famille, la troupe, la smalla quoi !
– faire des chantiers de réparation du matériel
– rencontrer les amies de la Remoutarié
– imaginer ensemble le printemps, et l’avenir en général
– ce que tu voudras proposer

Le mieux c’est de prévenir de votre venue, en envoyant un petit mail à la caravane (caravane[a]riseup.net). On tâchera de vous donner les détails pour la vie sur place.

Bonne chance à vous, là où vous êtes !
Et ZAD Partout, bien sûr.