Category Archives: Des nouvelles de nous

L’hiver andalou continue… et on pense au printemps

Salut amies de la caravane… !

Après plusieurs semaines d’absence de nouvelles, voilà un condensé :

Avant tout, si vous voulez fuir le froid de l’hiver du Nord, et vous partez sur la Péninsule Ibérique… Ne choisissez pas Grenade comme destination ! L’imposante Sierra Nevada et ses monts glacés et venteux ne laisse pas arriver jusqu’à nous la douce brise venant de la côte. Choisissez Malaga, Cadiz, l’Algarve ou le Maroc.

Et nous, bien sûr, voulions Grenade ! Nos amies dans les grottes, les petits plans « olive », la ville des artistes de rue, etc. Bref ! Le quotidien n’est pas des plus simples (bien qu’on se dise que ça serait pire en France dans ces conditions), ambiance vaisselle à l’eau glacée et quadruple couche de couvertures dans le lit. Que va, j’ai pu constater que personne ne tombe malade, on ne vit pas si mal… La grotte est bien chaude quand on a besoin de confort, l’accueil est au top. Même au terrain-base arrière, les gens sont si chaleureux qu’on oublie qu’au est dans un frigo toute la journée !

Bref ! A part ça les activités suivent leur cours, tant bien que mal, nous avons produit 250L d’huile d’olive de qualité plutôt pas mal, le four à pain tourne régulièrement, pain, galettes, pizzas, calzones, gratins nous font bien plaisir, on se finance le quotidien et régalons les gens en vendant à la sauvette dans Grenade. La vie se ponctue de petits chantiers, fêtes, faire du bois, répartir d’huile d’olive et de friture, passer à la grotte, au terrain ou aller en ville pour telle ou telle raison…

Ces derniers temps ont été une sorte de changement de phase: la dispersion organisée ! Quelques personnes sont déjà parties, vers le Portugal ou la France, d’autres bougent dans le coin, d’autres restent sur place, d’autres prévoient de revenir, comme toujours, ça bouge.

Mais déjà le printemps pointe son nez… On réfléchit, on rêve, on s’organise, on prévoit de se revoir ailleurs, on parle déjà de la nouvelle saison qui arrive : Attention ! Ce qui suit sera bien plus clair et annoncé comme il se doit, quand le moment sera venu :

  • Les agité.e.s du canal ! Itinérance collective le long du canal du midi. Mai-Juin 2017
  • Le four à pain ira sur divers événements tout au long de la saison
  • Les paysans nomades ont envie de retourner dans les fermes de la saison dernière, consolider les liens et le réseau
  • L’intergalactik orchestra fera-t-elle sa petite caravane musicale à sa façon comme on l’imagine dans nos discussions autour du feu ?
  • La fête des sorcières aura-t-elle lieu ?
  • Bien d’autres surprises, propositions, actions vous seront transmises entre février et mars, voire avril, mai, juin, juillet, et encore plus tard…

Bien sûr, vous êtes les bienvenues à nous contacter pour des questions, invitations où que ce soit, savoir comment s’intégrer à telle ou telle dynamique…

Gros bisous, connues ou inconnues !

Antirep: Deux jours de formation et d’information

 

document au format PDF:

Cela fait presque un an qu’on est sous état d’urgence. Un état d’exception qui se normalise peu à peu, dans les consciences, dans les pratiques, dans la loi.
Manifs interdites, perquisitions arbitraires, assignations à résidence, que ce soit à la COP21, à Bure, contre la THT ou la loi Travail, le mouvement social goûte de l’état d’urgence. Un goût auquel il va falloir qu’on s’habitue, car les lois liberticides s’enchaînent.

Un bête exemple ? Depuis la dernière loi antiterroriste de juin 2016, consulter régulièrement certains sites internet est une pratique condamnable. C’est passible de 2 ans de prison. C’est d’ailleurs ce qu’a pris un jeune de Chartres alors que le procureur n’avait requis qu’1 an. Des juges plus sévères que l’État, ce n’est pourtant pas si courant. Mais il semble que chacun veuille participer à sa manière à la lutte contre la radicalisation…

Et bien nous aussi, nous devons nous y mettre ! Il nous faut contrer la radicalisation de cet État, et la banalisation des relents fascistes qui va de pair. Il est urgent de s’y attaquer, de démonter ses sales agissements, dans toute la diversité de nos pratiques, en conscience des risques encourus, avec précaution et vigilance.

Des copain-e-s sont en procès pour avoir voulu rendre visible ces politiques liberticides et islamophobes, qui profitent de la peur engendrée par les attaques de novembre 2015 et leur traitement médiatico-politique. C’est avec et pour elleux que nous proposons plusieurs moments sur ces questions les 19 et 20 octobre prochains, au Cinéma Royale occupé à Montpellier. Quelques temps à passer ensemble pour échanger, réfléchir, prévoir, se défendre, s’outiller, rigoler, passer un bon moment.

 

Au programme :

mercredi 19: Répression internationale. Actualités des lois antiterroristes et des incarcérations politiques
17h : Présentation de la brochure « des nouvelles de Pologne »
18h30 : Présentation de la revue « Hola dictadura »
apéro/repas à prix libre
21h : projection + débat

Jeudi 20: auto-formation à l’anti-répression
10h : Outillage juridique avec la présence des avocates de la légal team de Montpellier.
12h30: repas à prix libre
14h30: jeux de rôles. Simulation collective d’action directe
19h: chorale le cri du cœur
Apéro/repas à prix libre
21h : Concert de Rap Tchico e Mosca

infokiosque anti-rep, infos du moment et caisse de soutien pour les camarades

Pour infos: caravane@riseup.net

En paroles et en actes

Bonjour les amiEs.

Suivant la formule traditionnelle des messages intergalactiques, voici un petit retour de nos dernières péripéties – outre le jardinage de fond à Suc les bains – , et des invitations à celles à venir. Bonne lecture, on se retrouve en bas à gauche, ou tout simplement entre le 5 et le 11 pour le rassemblement de la Caravane à Suc les Bains.

CE QU’ON A FAIT, OU QU’ON AURAIT AIME FAIRE

– On a pas su choisir entre Mirepoix et Vaour, ni Aurillac d’ailleurs, c’est donc par petites équipes qu’on est parties ça et là diffuser des brochures, aRhumatiser l’ambiance pour l’antirep, revendiquer notre droit à la rue. Haut fait pas de notre fait, Carcenac, la bête noire des opposantEs au barrage de Sivens, a eu droit à un entartage en règle lors de l’inauguration de l’été de Vaour. Merci et bravo aux exécutantEs!

– une belle troupe d’herboristes en herbe – voire bien calées – s’est réunie chez les Moutmout. Rencontre inspirante,  qui cadre bien avec nos délires de paysannerie nomade, arrosée au Pif à Bulles, pour le bonheur de la caisse antirep!

– Les rencontres magiques de Suc les bains, précédées d’un WE sur le soin à Die, ont fait du bien à leurs participantEs, et ouvrent tout un tas de perspectives en matière d’entraide, de thématiques à creuser, de puissance collective. Ca annonce une fête des sorcières fantastique. Bon, j’y étais pas, je sais pas trop quoi dire de plus…

– et pendant ce temps l’intergalactik Orchestar se produisait à la Semaine du Vent, à la frontale devant le bar. On y a aussi tenu un infokiosque, fait des crèpes, et participé à la foultitude de chantiers, discutes et constructions qui ont ponctué cette rencontre. C’était magique là aussi. Pour plus d’infos: https://douze.noblogs.org/

– Ces jours-ci une délégation se prélasse (enfin, j’espère pour elleux) au bord du Salagou, et prépare avec les Nomadas del Mar et autres afficionadxs du monde aquatique le printemps 2017. Il y sera question de bateaux, de radeaux, de canal du midi, de fêtes et de trempette. Vivement l’an prochain!

– Deb, le camion Co, va bien… enfin, il nous offre des sessions de 300 bornes intergalactique merveilleuses, pleines de surprises, de filtres encrassés et de pointes de vitesse à 80 km/h. Grâce à lui la Neb a pu venir s’échouer « définitivement » à l’Amassada, qui nous offre un gardiennage de luxe, sur le plateau. « une merde de plus » à évacuer pour RTE et les flics!

– Le four à pain mobile l’est presque, mais il nous manque pas mal de matos (moules, plats, grilles, caisses et boites, draps, etc). Si vous avez des bons plans, ça serait chouette, on voudrait partir avec en Espagne en novembre.

– la gazette 3 de la Caravane parait enfin, avec 6 bons mois de retard! Tiens, quand on trouvera le temps d’en faire des copies, on en profitera pour éditer aussi le nouveau chansonnier intergalactique, qui est à ce jour en exemplaire unique… La communication n’a jamais été notre fort. Ah, et la traduction de Hola Dictatura, sur le contexte repressif en Espagne, est en cours de tirage!

NOUS RETROUVER LES PROCHAINS TEMPS

C’est où et quand vous voulez. Voici qques indications pour les addicts à la planification
– du 5 au 11 septembre c’est la rassemblement intergalactique, à Suc les bains. Prévenez si vous venez.
– tout septembre au même endroit on jardine, on récolte, on conserve… et on passe du temps avec les potes du coin. Petit campement dans la zone inondable,on a peur de rien! On fera probablement un saut dans la plaine de Crau pour une grosse session jus de pommes, un autre dans le Royans pour les noix, et plus si affinités et temps disponible.
– tout octobre sera dédié aux châtaignes pour certaine. Au début on installe le campement, ensuite on ramasse et on seche, enfin on transforme et on déguste. Ca se passera en Vallée Française, les gros bras et petites mains sont bienvenues. Pour le reste de l’équipe, pas de prévisions à ce jour.
– du 6 au 10 octobre une bonne troupe se rendra dans le Minervois pour la fête paysanne d’Automne, avec les paysannes du coin et les potes de la Caravan’Olla. Montage de chap, soirée sur l’éolien industriel, foire paysanne, concerts, bouffe à prix libre, journée de jeux le dimanche, rien que ça! Programme à venir tout prochainement.
– le dernier WE d’octobre, vous êtes formellement attendues pour notre deuxième édition de la Fête des Sorcière, pdt 4 jours au temple de St Martin de Lansuscle (48). Ateliers, débats, balades, concerts, bonne bouffe, Pif à Bulles, amiEs de tous horizons… Va falloir nous aider à organiser ça!

LES IMPORTANTES NOUVELLES D’AILLEURS

– A Bure le mur de la forêt de Mandres est tombé, mais le projet d’enfouissement de déchets nucléaires existe toujours! Voici un communique sur plein d’actions passées
Et puis le programme pour septembre
– En haute Durance ça fritte contre une grosse ligne THT. Grande mobilisation le WE du 10 septembre
– En Pologne les anarchistes incarcérés pour suspicion de tentative d’attentat contre une voiture de la police (??!!??).. sont toujours incarcérés, en isolement, et ça nous froisse pas mal. Le tout sur fond de loi antiterroriste et de fascisme bienveillant. Un infotour francophone se profile pour l’automne, si vous voulez accueillir par chez vous manifestez-vous.
– A notre Dame des Landes la Grande Manif du 8 octobre pour un monde sans aéroport (entre autres) se prépare (ac des bâtons, jéjéjé). Et tout ce mois-ci, des ateliers et formation à l’autodéfense en contexte de manif ou de répression sont proposés, un peu partout en France. Et une biblio vient d’ouvrir sur place, ça s’appelle le Taslu…ah, y s’y passe tant de choses.
Formations: http://zad.nadir.org/spip.php?article3956
Manif: http://zad.nadir.org/spip.php?article3991
– Partout en france la rentrée des classes annonce aussi la rentrée des manifs contre la loi travail. Un prétexte de plus pour s’approprier les rues, sortir de la routine et rencontrer du monde.

Record du mail fleuve battu! Si vous avez des suggestions pour que toutes ces infos soient plus digestes, on vous invite à nous en faire part, et à les mettre en oeuvre aussi!

A très bientôt,

ps: parce qu’en vrai, sur les routes et ailleurs, les copines se font toujours plus emmerder et agresser que les copains, et que parfois leur intégrité ne tient qu’à un fil, aussi solide soit-il. Pétons-leur la gueule

En mai,… toi meme tu sais

Salut,

Le mois d’avril fut chargé d’activités, et de cette énergie printannière qui réchauffe la terre et les coeurs. Une belle alternance d’ambiances, entre vadrouille en stop ou en camion d’est en ouest, autodéfense populaire à Toulouse, incursion ariégeoise au Bal de Mireille, au Peyrou, au relais montagnard, lancement de cultures caracolesques, récoltes (et transfos en huiles essentielles?) de plantes sauvages, mécanique et filtration comme toujours, ateliers sur le genre, etc.
Bref, on détaillera probablement un peu plus dans une énième gazette, si on prend un jour le tps de l’écrire ^^

En mai on sera – voire on est déjà – plutot dans le sud-ouest, pour cultiver des plantes, des idées, des rencontres, des amitiés. Ces catégories mal choisies s’entremèlent dans notre quotidien au point qu’il nous est impossible de les détailler par le menu. Alors ce sera tout en vrac, sans meme la chronologie.

Biocybèle, la foire annuelle de Nature et Progrès dans le Tarn, nous réserve une place au chaud le WE du 15, pour tenir notre infokiosque-bibliothèque, animer un espac de discussions libres, une bourse de semences, et puis apporter une touche bariolée. Ca a l’air un peu trop bien ficelé pour nous, on verra bien comment on s’y sent.

On est tjours en quête de bases arrières, et tandis que certaines d’entre nous posent d’ores et déjà tout ou partie de leurs affaires ca et là non loin de la D999, d’autres prévoient une visite printannière sur un lieu déjà habité, peut etre ouvert à voir coexister nos rêves et réalités respectifs. Ca se passe tout début mai, vers Moissac pour les curieuses.

Les plantations de tomates et d’oignons nous attendent dans le Minervois, entre le 9 et le 21 mai. Johann nous guidera pour préparer le sol, cloturer les parcelles contre les sangliers, repiquer les plantations, et autres taches improvisées au gré des besoins. On aura besoin de monde.

Vers Cordes sur Ciel, dans le havre de paix de R. Michel, se fomenteront tout au long de mai les surprises de la tournée intergalactique à venir. Ressortir les flex yourtes de leur guangue de poussière, décorer notre Néb de fortune, faire quelques incursions sur les places publiques. Mais aussi des coups de main sur place, pour embellir encore les lieux.

Et puis fin mai on ne sait pas encore exactement comment ca va se profiler, mais les Cévennes nous tendent les bras. A partir du 10 juin, un gros chantier de coupe et de débroussaillage aux Passadoires fera résonner les chants révolutionnaires et tronçonneuses au fond de la chataigneraie.

C’étaient quelques nouvelles depuis les 4 coins de la Caravane, et évidemment une invitation à nous rejoindre, quand vous voulez.
Latcho Drom

Printemps Intergalactique

Bonjour, amiEs proches ou lointainEs

Le printemps précoce préfigure un resserrement des distances entre caravanièrEs, et une reprise imminente de nos activités collectives en plus grand groupe. Ces retrouvailles seront ponctuées de chantiers, rencontres, et même réunions.

– début mars un peu de taille de vignes collectives dans le Tarn
– du 10 au 14 mars: prépa des cultures et prévisions des chantiers suivants à Caracoles de Suc (07)
– 15 au 20 mars: retrouvailles intergalactiques et prépa du chantier métal à La Cabane, La Trappe, par là (38). L’occasion de voir qui sera où, de parler musique, spectacles, itinéraire printanier, base arrière, paysannerie nomade, entre autres.
– 20 au 30 mars: Chantier métal et rouille sur le camion Co DEB, la NEB, Tito, Youssef, à la Trappe.
– 25 ou 26 mars: Soirée de soutien aux migrantEs, à la Trappe. Plus d’infos à venir
– 30 mars au 3 avril: ateliers d’autodéfense féministe et autres crêpes et infoKiosk au Grand Festi’lavage de Printemps à Chamberry (73): https://lalessiveuse.noblogs.org/grand-festilavage-de-printemps-2016/
– première 15aine d’avril: plantations à Caracoles de Suc (07)
– ensuite Cévennes et routes du Sud-Ouest… peut être?

Cette liste n’est pas définitive, bien sûr. Si ça vous donne envie de nous rejoindre à un moment ou un autre, contactez-nous (caravane[at]riseup.net), et on vous en dira plus sur l’accueil etc! Vous êtes les bienvenuEs. Idem, si les plans paysans, ou la musique, ou autre sujet vous intéressent spécifiquement, faîtes le savoir et on vous informera plus précisément.

A très bientôt!

La Caravane

 

Migration d’Ardèche en Aveyron

Hola ola hallo hello !

Voici en vrac quelques nouvelles de ce qu’on appelle communément la caravane intergalactique d’agitation populaire généralisée des possibles et de l’imagination. Pour le moment, disons qu’elle est plutot dans l’intergalactique!

On vous l’a bien dit, la montée de l’Eyrieux a dévasté notre campement déjà déserté par une grande partie de ses habitants, partis en vadrouille ci et là, renflouer les portes-monnaies, ou sur d’autres déviations plus intéressantes…
De gros dégats sur notre matos on été évités, bien que le camion collectif ne soit pas pret à rouler (problème problème), l’infokiosque bien gondolé, entre autres petits trucs.

On se remet donc tranquillement de cette semaine bizarroide, avec un moins petit groupe qui est là, une assemblée mardi soir pour se réorganiser, deux jours à parler brochure infokiosques, des transfos en perspective… et un nouveau départ ? Vers la Remoutarié, ferme collective aveyronaise qui accepte d’accueillir notre campement fixe hivernal.C’est là bas qu’on avait rafistolé la NEB, notre caravane bibliothèque-carpothèque.

On en profite pour vous inviter, ça n’a pas changé, à venir nous voir, passer une journée ou plusieurs mois avec nous si affinité, ça fait toujours plaisir. Plein de belles choses se profilent pour cet automne et hiver, et vous pouvez en faire partie, reste à les organiser et les faire ! héhéhé

Donc, rdv au campement intergalactique, ou qu’il soit, c’est pas dur à trouver !
Et puis on vous donnera des nouvelles pour ce qui suit de toute façon

Pas loin de l’Atlantide (20/09)

Bien le bonjour!

C’est encore touTEs frisonnantEs de notre fin de nuit houleuse que nous
jetons cette bouteille à la mer. Car oui, nous sommes désormais des
naufragéEs. L’Eyrieux en crue a emporté quelques unes de nos affaires, pour
tout dire tout ce qui n’était pas arrimé ou à l’interieur d’un véhicule.
CertainEs se sont réveillées sur leur matelas, flottant et commençant à
dériver. D’autres par le bruit de l’eau entrant par les portières et les
passants de roues. C’est avec de l’eau jusqu’au nombril que nous sommes
montés sur la digue, et avons menés des expéditions de sauvetage de notre
matériel, enfin ce qui pouvait l’etre. Quel beau spectacle que celui du
corps humide courbé sous le poids des brochures et des sacs, se frayant un
passage à travers le courant chargé d’alluvions, de bordel, de branches.
Aprés le documentaire « nous sommes », c’eut été l’heure d’écrire une
pompeuse épopée : « nous survivons ».

Heureusement nous avons rapidement trouvé refuge aux Plantas, d’ou à peine
séchéEs nous constatons notre manque d’anticipation, rions encore bien
jaune de notre situation, planifions en creux la suite des évènements, pas
particulièrement emballées à l’idée de retourner sur place constater les
dégats et affronter la boue et la vase qui ont dues remplacer la verdure.
Et quoiqu’on se dise doctement « ce ne sont que des dégats matériels », c’est
les trippes un peu nouées qu’on envisage la suite.

Et maintenant que la crue redescend, on enfile nos bottes (ah non, pas de
bottes), on retourne fouiller les décombres, et viennent les questions : ou
sont la guitare de thib et les bottes de michele ? est ce qu’un camion noyé
jusqu’aux portieres redemarre un jour ? Est ce qu’on reste dans le coin ?
Notre avenir proche, c’est donc du tri et du séchage, des récoltes et de
la récup, pour avoir de quoi manger et nous couvrir.
D’ailleurs, si tu n’es pas au Testet pour bloquer les machines, tu es
bienvenuE parmi nous pour patauger et sauver ce qui peut l’etre.

A se demander si la nature nous avertit que parfois, il faut savoir
voyager -plus- léger … on va y penser.

Intergalactiquement votres

Intergalactiquement aout

Cher.e.s ami.e.s caravanheureu.x.ses !

Adieu la Bretagne, adieu les quatre saisons en une journée, adieu les hermines et le noir et blanc rayé. Adieu le Kouing Amman, et les récups de sablés bretons, adieu le cidre, adieu Brocéliande, les Pointes du Raz, de Penvins, les Poissons, le Swing et les Caravanes. Bon enfait, au vu de ce dernier mois de bohèmes dans le Morbihan, et dans le Finistère, on s’est dit que ce ne sera pas adieu, mais à tout’!
Pour vous faire un petit récap’ d’où on est passé ce dernier mois… Les Etats Généreux de la Caravane ont pris place à la forêt de Paimpont en Brocéliande, puis la Bohème heureuse ce sera déplacée sur la côte Sud du Finistère, avant notre participation au Fish Swing & Caravane à Penvins, en compagnie de la Caravane des Espaces Libre et de leur projet de la Horde.
Nous venons de passer notre dernière semaine chez les copains de la Métaire Neuve proche de Questambert, entre création d’un cabaret, petits chantiers et belle vie, la Bretagne s’éloigne.

La flopée intergalactique reprend la route dans la milky way, un peu en dispersion avec quelques points de rencontres à prévoir pour la deuxième partie du mois d’août.

Une partie des copains copines se rend dans le Tarn à Bournazel (81) pour la rencontre des possibles qui a déjà commencé depuis lundi 11 et qui se poursuivra jusqu’au jeudi 14.
http://toulouse.demosphere.eu/rv/8975

A PARTIR DU 15 AOÛT, ON OUBLIE PAS LA REOCCUPATION A LA FORÊT DE SIVENS, AU TESTET, DANS LE TARN (81) !
http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/

Le 17 août, une projection intergalactique aura lieu à Lussas dans le cadre du Festival du Film Documentaire, où Fanny nous présentera son docu sur la Caravane « Nous Sommes ». Après deux projections pirates, au moulin de Pors Poulhan et à la Chapelle de la Pointe de Penvins, ça parlera FlexYourte, vie collective, uthopie et réalités en grand public!
http://www.lussasdoc.org/plein_air,556.html

Ensuite le convoi prendra la route pour le Festival des Arts de Rue d’Aurillac (15) dès le 18 Août et ce jusqu’au 23. Nous poserons notre campement Intergactik aux Marmiers en compagnie de Bazard et Quincaille, on posera l’infokiosk, la Scara, la NEB, et on ira agiter tout ça bien en règle! Sûr qu’on croisera un paquet d’entre vous par là bas!
http://www.aurillac.net/index.php

Pour le jonglheureu.x.ses, la convention de Poitiers (86) se tiendra du 26 au 31 août, certain.e.s d’entre nous s’y rendront, si jongler en notre compagnie vous tente…
http://assomamagabe.blogspot.fr/

Enfin du 24 août au 3 septembre la rencontre des 50 ans de Nature & Progrès à Chambalon sur le Causse Méjean (48) en Lozère. Une bonne ocassion de rencontrer les producteurs liés au groupe, qu’on pourrait être ammenés à rencontrer sur notre chemin!
http://gard.demosphere.eu/rv/1709

Hé bien, reste plus qu’à se croiser ici où là!

Le blog est toujours d’actu avec la publiucation des chansonniers de la gazette (édition 1 à venir…) de brochures et d’articles en tout genre!
http://lacaravane.noblogs.org/

Amour, Paix, Humour, Lutte & Caravane

Sur les routes de Bretagne

Bonjour les amiEs
Lors de notre escale sur la ZAD de Notre Dame des Landes, l'accent a été
mis sur l'action plutôt que la communication: ateliers en tous genres,
jardinage collectif, soutien aux inculpéEs, émissions sur Radio Klaxon,
ont ponctué un quotidien rempli de découvertes et d'émotions.
Si vous n'avez pas reçu de nouvelles depuis si longtemps, c'est parce
qu'ensuite la Caravane Intergalactique est partie se réfugier dans la
forêt de Brocéliande, chez notre ami Alexis.  Une semaine intense de
débats, discussion, balades, reparations et améliorations variées =
c'étaient les États Généraux de la Caravane, un  regard en arrière sur 3
(7?) mois d'émulation collective.
Et c'est touTEs vivifiéEs qu'on reprend donc la route pour quelques
semaines de Bohème en Bretagne.  ParachutEés le 21 juillet en Finistère,
au bout du monde, on improvisera sur les chemins des spectacles, chorales,
animations de rue, lectures publiques et autre joyeusetéEs.
Notre but sera de rejoindre la Pointe de Ponvins pour “Fish, Swing and
Caravanes”, un petit festoch auquel nous apporterons une touche
intergalactique les 2&3 août.
Une autre escale est prévue autour de Questembert début août, pour y
rencontrer divers collectives et initiatives, et participer à la dynamique
locale.
Pour plus de détails sur l'itinéraire du moment et d'après, le mieux reste
encore de nous rejoindre et de prendre part au voyage.  Sinon, on est –
parfois – joignables sur caravane@riseup.net
Au plaisir de vous croiser, retrouver, découvrir

Intergalactiquement vôtres

Passage par la ZAD de Notre-Dame des Landes

Salut salut ! Après une bonne semaine de repos et réorganisation en Dordogne, on vient d’arriver en petite équipe sur Notre-Dame des Landes. On est 5 maintenant, la plupart des personnes arriveront en début de semaine. On s’est installé.e.s à la Wardine, dans la centre de la ZAD, dans un champ de foin récemment récolté. On a pas encore prévu beaucoup d’activités pour la semaine qui commence, la plupart des choses qu’on veut proposer auront lieu probablement la semaine suivante, après la Convergence des Luttes du 4-6 juillet (http://zad.nadir.org/spip.php?article2323). Venez nous rejoindre quand vous voulez, vous serez les bienvenu.e.s !

Les ami.e.s de la Caravane Intergactique

Retour de Fais ta Ferme (St. Félix)

17 mai 2014, St. Félix

Perrine et Thib, amies de la Caravane, savaient qu’ils ne pourraient la suivre. C’est que les chèvres et une ferme, ça demande de l’attention. Alors voyant qu’on ne savait pas trop d’où prendre le départ, illes nous ont proposé de nous joindre au premier épisode de Fais ta Ferme, rencontres paysannes et autonomisantes, sur leur ferme.
Après 10 jours chez tonton Blaise, qu’on a mis à profit pour peaufiner nos équipements, recréer notre sens collectif, filer la patte aux producteurices du coin, on s’est misEs en route pour Saint Félix. Drôle de troupe, entre les camions chargés de matos et de bambous, les caravanes bariolées et les vélos dépareillés.
Ont suivi 4 jours de rencontres, de débats, d'(éco) constructions, de fête et de gastronomie. La rencontre d’un monde rural, de jeunes urbainEs, d’écolos, d’alternos, et de notre troupe nomade (qui mélange un peu de tout ça), a donné une joyeuse pagaille, d’une rare innocence.
Des instants innocents, mais pas pas naïfs, cette escale aura été l’occasion de nous tester comme groupe au sein du groupe, de faire découvrir nos actions du moment et à venir, de se confronter à des points de vue variés, d’embrigader de futurEs partenaires de voyage ou d’accueil.
Fais ta Ferme continua une semaine de plus qu’annoncé car nos caravanières n’étaient pas prêtEs à partir. Paysannerie et préparatifs avant de prendre la direction de Toulouse, la Babylone la plus proche, une fois la mission de nos éclaireuses accomplie.
Destination le Maquis. Ce sera notre base en vue de re-créer de partout en ville les prémices d’une vague d’agitation populaire généralisée.